28 février \\ ESS en mouvement

Apprendre à des gens à faire du vélo, développer la pratique du vélo et de la marche, mener des actions de sensibilisation et d’éducation sur la mobilité ce n’est pas facile à quantifier et à valoriser. Pourtant BaPaV produit de nombreuses externalités positives (https://fr.wikipedia.org/wiki/Externalit%C3%A9…) pour la société. Si le sujet vous intéresse ce rendez-vous est fait pour vous.

L’image des acteurs de l’ESS reste celle d’une économie subventionnée, peu professionnalisée, fragile, accessoire, leurs apports spécifiques au territoire ne sont pas valorisés, leur volonté d’allier l’économique au social et à la solidarité dépréciée…

> POURTANT L’ESS représente 16,5% de l’emploi ETP sur le Pays de Brest !

Pourquoi ne sommes-nous pas perçus à la hauteur de ce que nous développons réellement ?

Nous pensons qu’il est temps, en tant qu’acteurs ancrés dans les spécificités de nos territoires, de tout mettre en œuvre pour être associés à la construction des politiques publiques. Nous voulons participer à un projet de territoire innovant, écologiquement responsable, participatif et solidaire.

Nous vous proposons ainsi d’échanger sur les formes que pourraient prendre ces démarches vers les collectivités et les moyens que nous pourrions y consacrer collectivement lors de cette rencontre.

INFOS COMPLETES : Courrier_ESSenmouvement

Share

Et si on réenchantait nos places publiques?

Et si on réenchantait nos places publiques? Voilà une question pour la BaPaV. On vous invite donc cher.e.s adhérent.e.s à venir participer à la table citoyenne sur le sujet demain à 18h30 à la MPT du Guelmeur. Plus d’infos ici

Share

Propaganda : slogans-sérigraphie : vote – choisissez – (affichez ?)

Bonjour

Nous vous avions parlé de notre projet d’affiches sérigraphiées en partenariat avec Kuutch (mais si, souvenez-vous-). Le concept : une série de 3 affiches sérigraphiées, 40x60cm, sur papier fluo, avec des textes typographiés ultra courts (moins d’une phrase) pour donner envie de faire du vélo ou de marcher. Seront collés à l’arrache, empiétant sur les affiches sérigraphiées, des encarts imprimés annonçant l’AG/la Vélorution du 4 mars (comme pour les annonces de concert à la Carène par exemple). 20 affiches de chaque sorte seront affichées, et 20 autres seront numérotées et vendues à la boutique Kuutch.

Pourquoi fluo ? Pour prendre à contre-pied le fluo du gilet jaune (vélo=danger//vélo=plaisir) ; attirer l’œil.

Pourquoi 40×60 ? Nous voulons afficher sur les espaces d’affichages libres, et A3 c’est trop petit, et plus grand c’est trop grand (rester « humble »).

Nous avons tempêté du cerveau hier pour trouver des slogans ;

Plusieurs idées ont guidé nos neurones : le sexe fait vendre ; on parle de vélo et de marche à pied, on parle de ralentissement, de prendre son temps pour investir le dehors, l’espace public, la rue, la ville ; utilisons des expressions du quotidien ayant un lien avec le vélo, la marche à pied, le déplacement ; éventuellement, détournons-les en raturant un mot, à la vandale.

Pourriez-vous nous donner votre avis sur les slogans qu’on a trouvé – sachant qu’il en faut 3 (une certaine cohérence entre les trois est recherchée – au moins graphique) ? CLIQUER POUR LE SONDAGE EN LIGNE

Dites-nous aussi si vous souhaitez participer à l’affichage

Share

Retours sur la journée des Voeux du 28/01

Suite à la conférence de presse organisée à l’occasion des Voeux de l’association, Le Télégramme titre : « Brest à pied et à vélo : « La Ville doit changer de braquet » :

La journée des Voeux fut également l’occasion de discuter de nombreux thèmes, et en particulier de nos actions militantes – comment inciter la collectivité à avancer davantage, sans la braquer ; comment concilier notre action partenariale avec les collectivités et notre envie de faire bouger les choses, plus vite ; comment concilier les avis les plus modérés avec les avis plus radicaux, comment donner envie de rouler et marcher à tout le monde, etc.

La liste des autres thèmes :

  • Projet de Maison des Mobilités
  • Administrafun : notre façon de fonctionner à l’interne (qui a débordé sur notre positionnement politique et nos rapports avec la collectivité)
  • Piétons et plan piéton
  • Aménagements cyclables et piétons (qui a bénéficié de l’apport de l’asso Vél’Orient, qui participe avec nous au collectif Breizh Fub, branche bretonne de la FUB, et qui co-gère l’Abri-Syklett)
  • Atelier vélo participatif

Nous ferons une courte restitution de ce qui s’est dit dans ces ateliers lors du temps d’échange entre adhérent.e.s de jeudi 2 février, 18h30 (et posterons également sur ce site les prises de notes).

Et enfin, la journée a commencé avec un jeu de piste très réussi, organisé par notre partenaire Héol – une bonne vingtaine de cyclistes dont beaucoup n’avaient pas l’habitude de rouler souvent, des visites de partenaires Héol bien sympathiques ; ce jeu de piste s’est terminé au marché de Kerinou (où il est facile de faire ses courses en Héol)  et par un picnic à la Ferme Jestin (au son de l’atelier musique à côté, grande tablée, très agréable).

Un seul mot : Bravo !

Un deuxième : heureusement… on recommence le 4 mars !!

Bonne semaine !

Amélie, pour les 520 adhérent.e.s-)

Share

Des vélos avec un peu d’R ( mais que vous pourrez revenir gonfler à BaPaV)

BaPaV et la Recyclerie Un peu d’R étaient déjà partenaires depuis plusieurs années mais on va essayer de développer un peu plus ça cette année. Dans un premier temps on va proposer sur notre site internet et sur notre page facebook les vélos de la recyclerie à vendre . Pour l’instant ils sont à l’entrepôt et il faut les contacter avant d’aller l’essayer mais bien tôt ils seront peut-être dispo dans leur nouveau magasin de kérinou situé à la place de l’ancien soul food café. On vous en dira plus dès que ça avancera, en attendant n’hésitez pas à passer et à acheter votre vélo en chèque, espèce ou en Heol bien sûr!

Contact Un peu d’R : Matthieu Harel – 09.72.47.71.93 / 07.82.42.84.42 – matthieu.harel@unpeudr.fr

Share

Création de 2 listes d’échanges sur le vélo-cargo et sur le voyage à vélo

BaPaV c’est un peu la maison du vélo, on commence a connaître une partie non négligeable des cyclistes brestois. On est aussi le lieu où les gens viennent se renseigner, or les questions du voyage à vélo et du vélo-cargo sont revenues plusieurs fois.

On a donc décidé de créer deux listes d’échanges. L’objectif est que les expérimentés (voyageurs et velocargistes) conseillent les novices. Plus largement l’idée est d’offrir un espace d’échange autour de ces deux thématiques. Si vous êtes intéressés n’hésitez donc pas à vous inscrire ici pour le vélo-cargo (https://listes.infini.fr/bapav.org/info/velo-cargo-brest) et là pour les voyages à vélo (https://listes.infini.fr/bapav.org/info/voyage-velo-brest). Si vous pensez que d’autres sujets peuvent donner lieu à la création de listes d’échange n’hésitez pas.

Share

Jeu an amont de la journée des Voeux du 28/01: pokemon BaPaV !

Une superbe campagne d’affichage a eu lieu au long du mois de janvier, avec des résultats magnifiques. Matez les affiches :

Et dites-nous où l’une d’entre elle se trouve et vous gagnez une chambre à air trouée ! Dites-nous où deux d’entre elles se trouvent et vous gagnez deux chambres à air trouées ! Dites-nous où les trois se trouvent et vous gagnez une ceinture en pneu !

Rendez vous le 28 !

Share

Lundi 20 février : Voluntour, Brest Hai-Phong à vélo – Guillaume raconte, échange…

Sacré projet, sacré voyage, sacrés gens…regarder le site et les photos donne envie d’en savoir plus : rendez-vous lundi 20 février, 19h30, au local de BaPaV, 19, rue Bruat, pour une projection de leur film, présenté ainsi :

Film documentaire, durée: 32min
Résumé:
L’aventure à vélo de Felix et Giom dure 2 ans, 24000 Km à vélo couché. De Brest à Hai-Phong, de l’Atlantique au Pacifique, du connu vers l’inconnu. Ils ont découvert les
cultures en sachant provoquer les rencontres, en acceptant des invitations spontanées, en arrivant à vélo, moyen de locomotion définitivement porteur de paix. Des cartes, de la volonté, une bonne dose de motivation et c’est parti… De belles rencontres, des paysages grandioses, quelques déconvenues font le voyage et façonnent les 2 cyclistes au fil du temps.
Le projet Volun’tour est né de l’idée de 2 bénévoles en Service Volontaire Européen en Roumanie d’aller à la rencontre des autres projets altruistes. Felix de Madrid, Giom de Plougastell veulent partager cette aventure avec les autres. Grâce à une équipe de
bénévoles, ils maintiendront le contact avec des enfants hospitalisés dans plusieurs hôpitaux Français.facebook : https://www.facebook.com/Voluntour-221450421206551/
chaîne youtube : https://www.youtube.com/user/Voluntourvideo?feature=watch

 

 

 

Share

Un chaucidou à Guilers – un exemple de partage de la chaussée

La chaussée à voie centrale banalisée (autrement appelée Chaussée à circulation douce, ou Chaucidou) vise à réduire la largeur « normalement » circulable de la chaussée, afin d’une part de réduire les vitesses grâce à l’effet de rétrécissement ainsi généré et à l’obligation des croisements à vitesse réduite, et d’autre part d’obtenir des espaces privilégiés pour les modes doux.

L’agence technique conseillant l’Etat en matières d’aménagements routiers, le CEREMA, insiste sur le fait que le Chaucidou n’a pas pour finalité de remplacer les aménagements cyclables tels que pistes ou bandes cyclables, ou encore les zones de circulation apaisée telles que les zones de rencontre et les zones 30. A priori, elle conviendrait mieux à des configurations particulières : des points « durs » tels que des ponts, des discontinuités d’itinéraires.

Guilers vient d’opter pour cette solution sur le secteur de la Rue de la Gare et de la Rue de la Source. D’autres collectivités nous ont consulté sur des problèmes de discontinuité d’aménagements cyclables.  Nous saluons ces initiatives en rappelant les enseignements de l’expérience de la Ville de Concarneau, qui a créé un chaucidou en 2014 le long de la Corniche : il faut accompagner cet aménagement de beaucoup de pédagogie, de communication, et de contrôle du respect de la limitation de la vitesse.

Share

« Brest : la ville amie de la bicyclette ? » titre 7 jours à Brest

En réaction à la publication des chiffres de l’Insee indiquant que 2.9% des actifs brestois utilisent le vélo, 7 jours à Brest est venu nous interviewer, ainsi que Yann Fanch Kerneis,  Conseiller de Brest Métropole délégué aux déplacements actifs. Un article résumant bien nos positions : des aménagements ont été créés mais ne sont pas encore à la hauteur de la pratique cycliste qui est en augmentation.

Share