Interdiction des écouteurs et casques audio pour les cyclistes

Amis cyclistes nous tenons à vous signaler que depuis hier il est interdit de porter des écouteurs ou un casque (audio bien sûr !) à vélo. Et attention car l’amende s’élève à 135€.
Que vous soyez pour ou contre cette mesure elle est là, c’est un fait et 135€ c’est au moins 2 vélos d’occasion chez BAPAV.
Amis mélomanes à vous d’être créatifs pour continuer à assouvir votre passion, comme la photo ci-dessous le suggère!

y-frame_sound_system

2 réponses sur “Interdiction des écouteurs et casques audio pour les cyclistes”

  1. une question me taraude : les personnes sourdes et malentendantes ont le droit de faire du vélo ? Au delà de la loi, le vélo leur est-il accessible facilement ou alors est-ce que le handicap pose de vrais problèmes ?

    1. C’est une bonne question que plusieurs adhérents se sont également posés avec l’arrivée de cette mesure. Il apparaît que d’un point de vue réglementaire rien n’empêche aux sourds et malentendants de faire du vélo, il existe même des associations d’aveugles pour la pratique du vélo en tandem (http://www.handuo-tandem14.fr/crbst_0.html).
      Par contre sans l’ouïe, en circulation, on s’expose clairement plus au danger (d’où la mesure d’interdiction du port d’écouteurs). Cependant ce n’est pas rédhibitoire, les sourds et malentendants intéressés pour se mettre au vélo devront juste compenser avec des contrôles visuels permanents autour de soit (le rétroviseur peut être une partie de la solution).
      Enfin le fait pour un automobiliste d’identifier le cycliste comme sourd ou malentendant peut lui permettre de se montrer plus prudent d’où l’intérêt d’acquérir un petit panneau jaune indiquant son handicap et de le placer sur son vélo ou son sac à dos (http://langue-des-signes-francaise.com/2015/02/09/securite-routiere-pour-les-sourdsmalentendants/).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *